Nokia reste vert, Nintendo rouge

Le 08 octobre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Greenpeace a publié cette semaine son nouveau classement des principaux constructeurs d’ordinateurs portables, téléphones mobiles, téléviseurs et autres consoles de jeu, en fonction de leur politique en matière d’utilisation de produits polluants, de recyclage et d’impact sur le climat de leurs produits et procédés de fabrication.

Le fabricant finlandais Nokia conserve la tête du classement avec une note de 7,5 sur 10, grâce à «sa politique volontaire de recyclage des téléphones portables en fin de vie, déployée dans 84 pays et environ 5.000 points de collecte». Samsung, dont tous les téléviseurs LCD sont dépourvus de PVC, et Sony Ericsson, qui est le meilleur en ce qui concerne le contrôle des produits toxiques, sont également sur le podium.

Les derniers de la classe sont Lenovo (Division micro-informatique d’IBM) en 17e position et Nintendo en 18e. Le premier est notamment sanctionné pour repousser indéfiniment l’abandon des matières toxiques, en particulier les retardateurs de flamme. Le second, qui affiche une note de 1,4 sur 10, est mauvais en tout, énergie, recyclage et matières toxiques.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus