NKM veut évaluer l'impact des gaz de schiste

Le 02 février 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) a annoncé, mercredi, avoir demandé à l'administration de mener une mission sur les enjeux environnementaux de l'exploitation des gaz de schiste, très critiquée par les écologistes et plusieurs élus.

 

« Nous confions, mon collègue (le ministre de l'Energie, ndlr) Eric Besson et moi-même, aux conseils généraux de l'industrie et de l'environnement une mission pour évaluer les enjeux, et d'abord les enjeux environnementaux, des gaz de schiste », a annoncé la ministre de l’écologie, à l'Assemblée nationale, en réponse à une question de la députée (PS) Geneviève Gaillard.

 

« Aucune autorisation de travaux sur le gaz de schiste ne sera donnée ni même instruite avant le résultat de cette mission », a-t-elle ajouté.

 

« L'enjeu est très simple: est-il possible en France d'exploiter ces gisements (...) proprement?, a expliqué la ministre. Si ce n'est pas possible, ces gisements ne seraient pas mis en exploitation », a-t-elle assuré.

 

Nathalie Kosciusko-Morizet a ajouté que toute exploitation n'aurait d'intérêt que si ça fonctionnait par substitution au gaz importé et jamais en remise en cause de nos engagements en matière d'énergie renouvelable.

 

La ministre de l'Ecologie a précisé que trois permis d'exploration de gaz de schiste avaient été accordés en France et trois autres pour de l'huile de schiste (pétrole).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus