NKM confiante sur les attributions du Meddtl

Le 23 novembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La nouvelle ministre en charge de l’écologie s’est inscrite en faux, ce mardi 23 novembre, contre les annonces de dépouillement de son ministère. S’exprimant à l’occasion de la restitution des résultats de la consultation sur la politique d’adaptation aux conséquences du changement climatique, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) a indiqué que les attributions du ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement (Meddtl) seraient présentées, mercredi, à l’occasion du conseil des ministres.

La successeure de Jean-Louis Borloo a indiqué que le Meddtl conserverait le portefeuille de la mer, « à l’exception de la pêche ». L’Hôtel de Roquelaure gardera aussi « tous les moyens d’action sur les sujets du Grenelle de l’environnement. » A commencer par « le climat et les énergies renouvelables ». NKM devrait aussi rester maîtresse de la politique tarifaire de l’énergie. En revanche, elle n’aura pas son mot à dire sur « le Meccano industriel des entreprises de l’énergie ». L’avenir d’Areva se décidera donc sans elle.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus