Nintendo toujours en queue du classement «high-tech responsable»

Le 20 mars 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Samsung et Toshiba arrivent premières ex-æquo (7,7/10) du 7e classement de Greenpeace pour «une high-tech responsable», paru mardi 18 mars. Le classement évalue la politique des 18 entreprises leaders de l'électronique en matière de substances chimiques et de déchets/recyclage.

Samsung est «récompensée pour ses efforts continus et consistants» quand Toshiba, partie de la 6e place, a amélioré son score sur le critère de la responsabilité élargie du producteur. Les 3 producteurs Philips, Panasonic et Sharp refusent toujours d'assumer cette responsabilité, estime l'ONG environnementale.

Nokia, qui rate de peu la première place, est toujours pénalisée pour l'insuffisance de ses services de reprise en Inde et en Russie. Nintendo, toujours en bas du classement, stagne à 0,3 point sur 10, malgré une faible progression due à la publication de sa politique de gestion des substances chimiques.

Enfin, Greenpeace ajoutera l'efficacité énergétique comme autre critère environnemental, lors de son 8e classement à paraître en juin prochain.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus