Nicolas Sarkozy défend le principe de précaution

Le 25 octobre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Nicolas Sarkozy s'est prononcé, dans son discours de cloture du Grenelle de l'environnement prononcé jeudi 25 octobre à l'Elysée, pour le maintien du principe de précaution, que le président de la commission pour la libération de la croissance Jacques Attali propose de supprimer. «Proposer sa suppression au motif qu'il briderait l'action repose à mes yeux sur une grande incompréhension», a déclaré le président de la République. «Le principe de précaution n'est pas un principe d'inaction. C'est un principe d'action et d'expertise pour réduire l'incertitude, a-t-il poursuivi. Le principe de précaution n'est pas un principe d'interdiction. C'est un principe de vigilance et de transparence. Il doit être interprété comme un principe de responsabilité.»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus