New York intensifie sa lutte contre le mercure

Le 21 août 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La ville de New York et l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) ont conclu un accord pour améliorer la gestion des déchets contenant du mercure, principalement des ampoules et des écrans d’ordinateur. Il fait suite à des inspections de plusieurs bâtiments administratifs ayant révélé des insuffisances dans ce domaine, notamment au niveau de l’étiquetage pour éviter les dégâts causés à l’environnement lors de leur élimination. La ville s’est engagée non seulement à se conformer aux exigences de l’EPA, mais aussi à investir 300.000 dollars supplémentaires pour dépasser cet objectif.
800 immeubles exploités par l’administration new-yorkaise seront passés au crible afin de déceler les violations à la réglementation et d’augmenter le taux de récupération et de recyclage des ampoules et écrans d’ordinateur.

Dans un communiqué, l’EPA rappelle que le mercure présent dans les ampoules peut affecter le système nerveux, et entraîner des lésions pulmonaires et des éruptions cutanées.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus