New York adopte un plan de mobilisation climatique

Le 19 avril 2019 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Les deux tiers des émissions new-yorkaises sont imputables aux bâtiments.
Les deux tiers des émissions new-yorkaises sont imputables aux bâtiments.
Diliff

La mégapole entend abattre de 80% ses émissions carbonées entre 2005 et 2050.

 

La Grosse Pomme ne pense pas seulement à se protéger des assauts de l’Atlantique. La mégapole américaine veut aussi réduire sensiblement ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Pour preuve: l’adoption, le 18 avril, du Climate Mobilization Act, un train de mesures visant à réduire les consommations d’énergie et à dynamiser le développement des énergies renouvelables.

L’objectif final de ces mesures reste la réduction de 80% des émissions entre 2005 et 2050, avec un objectif intermédiaire de -40% d’ici à 2030. Les logements et les tours de bureaux étant à l’origine des deux tiers des émissions, leurs propriétaires vont devoir œuvrer massivement. D’autant que les new-yorkais ont prévu de sévères pénalités financières en cas de dérapages climatiques.

Empire State Building

En 2030, un immeuble mythique comme l’Empire State Building ne devra plus émettre que 450 kg de CO2 par an et par m2, contre un peu plus de 600 kg aujourd’hui. Faute de quoi, le tout nouvel Office of Energy and Emissions Performance dressera contravention. La municipalité estime que 4 milliards de dollars de travaux devront être réalisés pour atteindre les objectifs de 2030.

Promoteurs et propriétaires ne seront pas délaissés. La municipalité prévoit, via le programme PACE, de soutenir les investissements privés en matière de rénovation et d’efficacité énergétique dans le domaine de l’immobilier.

PV en toiture

Moins colossal que la rénovation de l’immobilier: la production d’électricité. Sur son territoire, la municipalité prévoit de remplacer ses centrales électriques au gaz par des batteries couplées à des moyens de production renouvelables. Des aides fiscales seront octroyées à celles et ceux qui installeront des centrales photovoltaïques en toiture.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus