Nettoyage à sec: guide sur l’exposition des salariés

Le 10 juin 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) a publié sur son site un guide intitulé «L’activité de nettoyage à sec» qui concerne les risques physiques auxquels sont confrontés les travailleurs de pressing, mais surtout leur exposition à un solvant dangereux: le perchloroéthylène. Le document s’adresse notamment aux chefs d’entreprise et aux médecins du travail afin qu’ils réalisent une évaluation des risques, et expose les moyens de prévention à mettre en place. Il s’appuie sur un autre document (1) élaboré entre autres par la Caisse régionale d’assurance maladie (Cram) Ile-de-France et l’Association interprofessionnelle des centres médicaux et sociaux (ACMS) de la région Ile-de-France.

Le guide de l’INRS présente par ailleurs des perspectives d’évolution en matière de technologies de substitution, comme le nettoyage à l’eau, ou bien aux hydrocarbures (qui aurait une moindre toxicité que le nettoyage au perchloroéthylène).

Les risques liés au «perchlo» sont l’une des priorités de l’inspection des installations classées pour l’année 2008 (2), à cause des vapeurs de solvant qui peuvent polluer les habitations situées au-dessus des pressings.

(1) «Nettoyage à sec - Les risques et leur prévention»
(2) Voir l’article du JDLE «Les pressings ciblés par une campagne sur le perchlo»



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus