Nestlé ne consomme plus d'eau de rivière

Le 01 août 2005 par Charlotte Monégier
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La société Nestlé à Challerange (Ardennes) a mis en place de nouvelles installations sur son site afin de supprimer totalement le prélèvement et le rejet d'eau de rivière. En effet, son activité, qui consiste en la transformation du lait en lait en poudre, nécessitait jusqu'à maintenant de pomper l'eau d'un cours d'eau. Une fois utilisée, cette eau retournait dans la rivière, mais réchauffée de 5°C, ce qui n'était pas conforme à la réglementation. La Direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement (Drire) de Champagne - Ardennes lui a donc imposé certains aménagements. «Nous avons dû construire un condenseur d’évaporation pour l’ammoniac sur l’installation de production d’eau glacée, précise Dominique Moreau, directeur du site, ainsi qu'une tour aéroréfrigérante pour le condenseur de l’évaporation». Total des frais: 325.000 euros, assumés par Nestlé. Cette démarche s'inscrit dans la politique de développement durable que mène la Drire.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus