NDDL: le CNPN se fait l’allié du campagnol amphibie

Le 14 avril 2014 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le CNPN défavorable à l'arrêté sur le campagnol
Le CNPN défavorable à l'arrêté sur le campagnol
DR

Saisi dans le cadre du dossier Notre-Dame-des-Landes, le Conseil national de la protection de nature (CNPN) s’est déclaré défavorable à un arrêté permettant de déroger aux impératifs de protection du campagnol amphibie, une espèce protégée.

 

Dix voix contre, sept abstentions et une non-participation: la commission faune du CNPN, comité consultatif d’experts placé sous l’égide du ministère du développement durable, a infligé jeudi soir un camouflet sévère au projet.

En cause, un arrêté permettant de déroger à la protection du campagnol amphibie, et sans lequel l’aéroport ne pourrait voir le jour. L’avis n’ayant pas encore été publié, ni la préfecture de Loire-Atlantique ni le ministère de l’écologie n’ont donné suite aux demandes du JDLE.

Malgré ce désaveu, rien n’empêche la préfecture d’aller de l’avant, cet avis n’étant que purement consultatif. Interrogée par le quotidien régional Ouest France, elle a d’ailleurs indiqué que «cela ne change[ait] rien aux échéances», et que l’arrêté en question serait tout de même publié.

Cet avis constitue toutefois une sacrée épine dans le pied pour les promoteurs du projet. Contacté par le JDLE, François de Beaulieu, membre du collectif des Naturalistes en lutte, explique que «nous nous appuierons sur cet avis au tribunal administratif pour attaquer l’arrêté».



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus