Naufrage du Prestige: Madrid fait appel du jugement

Le 19 novembre 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le pétrolier construit en 1976 a fait naufrage il y a onze ans
Le pétrolier construit en 1976 a fait naufrage il y a onze ans

 

Le ministre espagnol de la justice, Alberto Ruiz-Gallardon, a annoncé le 18 novembre que Madrid allait faire appel du verdict rendu en première instance, afin d’obtenir des compensations financières.

 

Le 13 novembre dernier, 11 ans jour pour jour après le naufrage du pétrolier, le tribunal supérieur de La Corogne (en Galice, au nord-ouest de l’Espagne) a en effet jugé qu’il n’y avait pas eu d’atteinte à l’environnement et aux espèces protégées, et a fermé la porte à toute indemnisation civile.

 

L’action du gouvernement ne vise pas la condamnation du capitaine du navire (Apostolos Mangouras a été condamné à 9 mois de prison pour avoir tardé à accepter le remorquage du pétrolier au large) mais l’exemption de responsabilité civile.

 

Le coût du naufrage, qui a provoqué la plus grave marée noire de l’histoire espagnole, est évalué à plus de 368 millions d’euros pour l’Etat.

 

La région de Galice a déboursé de son côté 145 M€ et la France, dont le littoral a également été touché, a versé 68 M€, selon l’AFP.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus