Naufrage du Prestige: des conséquences sur la santé

Le 31 mai 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Une étude réalisée entre janvier 2004 et février 2005 sur 6.869 marins de Galice (Espagne) montre que la lutte contre la marée noire de novembre 2002 «ne fut pas inoffensive» et qu'elle a provoqué des «troubles respiratoires durables». L'enquête a été menée par des pneumologues, épidémiologistes, toxicologues et généticiens de 5 hôpitaux de La Corogne, Barcelone et Madrid et sera bientôt publiée, selon le journal espagnol El Pais, dans l'American journal of respiratory and critical care medecine.

Toux et expectorations chroniques plus fréquentes, difficultés respiratoires nocturnes, obstructions et écoulements nasaux sont les symptômes observés chez ces marins réquisitionnés pour ramasser le fioul du Prestige. Plus ils ont été exposés au pétrole du Prestige, plus les symptômes sont importants, et les marins qui se sont équipés de masques de protection sont moins touchés que les autres.

Une autre partie de l'étude est en cours. Elle évalue d'éventuels effets toxiques liés aux hydrocarbures du fioul sur les gènes des marins, et un accroissement possible du risque de cancer.






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus