Natura 2000: rebooster l’activité économique

Le 28 avril 2017 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La biodiversité au service de l'économie.
La biodiversité au service de l'économie.
DR

Pas de remise à plat des directives Habitats et Oiseaux, mais un sérieux coup de fouet pour promouvoir les activités économiques dans les zones couvertes par Natura 2000. Voilà l’esprit des 15 actions annoncées par la Commission européenne, qui consistent surtout en une remise à plat des lignes directrices en matière d’énergies renouvelables, d’activités nécessitant la délivrance de permis et la monétarisation de la nature.

A l’issue du ‘Refit’, la Commission avait promis en décembre 2016 de ne pas en modifier une ligne. Mais elle avait promis de présenter un plan d’action pour corriger les insuffisances dans la mise en œuvre des directives Habitats et Oiseaux. C’est chose faite ce 27 avril, avec l’annonce d’un plan en 15 points à dominante essentiellement économique, qui sont censés être appliqués d’ici 2019. La publication d’un rapport très critique de la Cour européenne des comptes en février 2017 sur la gestion, le financement et le suivi de la pierre angulaire de l’Union en matière de sauvegarde de la biodiversité, ne semble pas avoir spécialement guidé la plume des commissaires.

Le réseau Natura 2000 a officiellement sa journée. Le 21 mai -en écho au 21 mai 1992, date d’entrée en vigueur de la directive Habitats et du programme Life- sera désormais une journée européenne de célébration de la nature.

Nouvelles lignes directrices

La lecture des 4 grands domaines dégagés par la Commission traduit surtout sa volonté d’établir «une base solide permettant de concilier la protection de la biodiversité avec les activités économiques, notamment les investissements dans notre patrimoine naturel», selon l’expression de Jyrki Katainen, vice-président pour l'emploi, la croissance, l'investissement et la compétitivité. En jeu: la remise à plat de toute une série de lignes directrices, en matière de procédures d'octroi de permis dans les sites protégés, sur la protection et la gestion des espèces, ainsi que pour les parcs éoliens, l'énergie hydroélectrique et l'aquaculture. De nouvelles lignes directrices concernant l'intégration des services écosystémiques dans la prise de décision seront également publiées.

 

Un budget en hausse de 10%

Les financements privés seront favorisés pour stimuler l'investissement dans des projets liés au milieu naturel, grâce au mécanisme de financement du capital naturel, un partenariat de financement établi entre la Commission européenne et la Banque européenne d'investissement et fournissant des prêts et des investissements sur mesure. Le budget dédié au programme Life devrait augmenter de 10%.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus