Nathalie Kosciusko-Morizet répond à Roselyne Bachelot

Le 12 octobre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
«L'éco-fiscalité n'est pas là pour combler le trou de la sécurité»: la secrétaire d'Etat à l'écologie a balayé la proposition de la ministre chargée de la santé lors d'une réunion avec les directeurs marketing d'industriels français, jeudi 11 octobre,. Dans une interview sur RTL, le 28 septembre, Roselyne Bachelot avait en effet «plaidé pour qu'une partie de la fiscalité écologique […] puisse être dédiée aux dépenses de santé», arguant que la pollution est un facteur de risque pour la santé. Mais Nathalie Kosciusko-Morizet assure que l'éventuelle création d'une fiscalité sur les activités et les produits polluants servira uniquement à financer les politiques environnementales.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus