Nappes phréatiques: une situation en progrès

Le 13 avril 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon une note d’information du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) du 7 avril, «Les précipitations très excédentaires de mars ont permis une nette recharge de certaines nappes, mais le déficit reste important sur une grande partie du territoire.» Le bureau constate toujours un déficit en pluies efficaces pour la recharge des nappes dans le nord de la région du Centre, en Ile-de-France, Champagne-Ardenne, Midi-Pyrénées, Picardie, dans le nord lorrain et alsacien, ainsi que dans une grande partie de Rhône-Alpes et de la vallée du Rhône. En revanche, la situation s’est améliorée «sur une large bande allant du Centre-Ouest (Poitou-Charentes, Aquitaine) au Centre-Est (Franche-Comté, est de la région Rhône-Alpes). En revanche, elles ont été déficitaires dans le Sud-Est (Languedoc-Roussillon, et principalement dans l’est languedocien - dont les nappes amorcent une baisse précoce pour cette période de l’année -, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, ouest de la région Rhône-Alpes) et à l’extrême nord du territoire.» Au final, la situation apparaît moins mauvaise qu’à la même époque en 2005, même si «des précipitations notables demeurent nécessaires.»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus