Nappes phréatiques: du mieux en avril

Le 16 mai 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les précipitations d'avril ont aidé à la recharge des nappes
Les précipitations d'avril ont aidé à la recharge des nappes

Comme tous les mois, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) publie un nouvel état des nappes phréatiques en France. Ainsi, selon le BRGM, le niveau des aquifères au 1er mai 2012 est hétérogène d’une région à l’autre.

Une grande majorité des réservoirs (77%) affichent un niveau inférieur à la normale. C’est le cas sur la plus grande partie du bassin Parisien, sur le secteur du Rhône et dans le Sud-ouest pour plusieurs grands aquifères tels que les nappes de Beauce, la nappe de la Craie en Touraine, ou encore les nappes du bassin de la Garonne aval et de la Dordogne. Cette situation est le résultat de plusieurs années de déficit pluviométrique.

Le printemps pluvieux a cependant permis de recharger 75% des aquifères, précise le BRGM. «Les cumuls de précipitations du mois d’avril 2012 ont été excédentaires sur la plus grande partie du territoire». Résultat: un tiers des niveaux (35%) est orienté à la hausse et 40% est désormais stable. 25% des indicateurs présentent des niveaux qui sont encore en baisse. Et le BRGM de préciser: «Si, à l’échelle nationale, la période de recharge hivernale des nappes n’a pas été très efficace, les pluies de printemps ont eu, quant à elles, un effet très bénéfique sur la nouvelle tendance d’évolution du niveau des nappes observée fin avril».

Une tendance à la stabilisation donc. Cependant, malgré cette amélioration, plusieurs situations demeurent déficitaires, et de manière assez marquée. Il s’agit du bassin Parisien, du bassin Aquitain ou dans la vallée du Rhône. En revanche, les cotes sont proches de la normale en régions Languedoc-Roussillon, Poitou-Charentes, Provence-Alpes-Côte-D’azur et Centre.

Chez nos voisins britanniques, la situation s’est également sensiblement améliorée grâce aux importantes précipitations des dernières semaines. Ainsi, le 11 mai dernier, l’état de sécheresse a été levé dans 19 régions du sud-ouest de l’Angleterre, dans les Midlands (centre) et le Yorkshire (nord-ouest). A noter que dans l’est et le sud-est du pays, l’alerte sécheresse demeure.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus