Nanotubes de carbone: le confinement recommandé

Le 23 janvier 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un avis publié le 7 janvier, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) recommande, en vertu du principe de précaution, que la production et l’utilisation des nanotubes de carbone soient effectuées dans des «conditions de confinement strict» afin de protéger les travailleurs et les chercheurs.

Le HCSP a été saisi en juin 2008 par le directeur général de la Santé afin de donner un avis sur la toxicité des nanotubes de carbone suite à la publication de deux études récentes (1) ainsi que sur l’intérêt de mesures de protection des travailleurs.

Selon le HCSP, ces deux études «suggèrent l’existence d’un danger cancérogène potentiel» des nanotubes de carbone, similaire à celui induit par l’inhalation des fibres d’amiante, mais nécessitent d’être confortées par des recherches complémentaires. L’ensemble des études constitue toutefois «un signe d’alerte majeur, justifiant la mise en place de mesures de protection des utilisateurs contre les expositions potentielles», souligne le HCSP.

Le HCSP recommande donc d’appliquer les principes de bonnes pratiques définis par l'Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) dans son rapport sur les risques au travail liés aux nanomatériaux en juillet 2008 (2), et propose des actions de repérage des situations d’expositions et des pistes de recherche.

En outre, le HCSP souhaite que les nanomatériaux fassent l’objet d’une déclaration obligatoire et d'une obligation d'étiquetage en France, et que les nanoparticules soient soumises rapidement, à l’échelle européenne, à une procédure d’enregistrement et d’évaluation, similaire au règlement Reach.

Les nanotubes mesurant entre 1 et 100 nanomètres de diamètre, sont présents dans de nombreux objets (composants électroniques, pneus, articles de sport).

(1) Dans le JDLE «Nanotubes de carbone: les chercheurs restent prudents»
(2) Dans le JDLE «Nanomatériaux: un avis sur la santé des travailleurs» ; «Nanomatériaux: ‘Les entreprises ne savent pas forcément qu’elles en utilisent’»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus