Nanotechnologies: un impact sanitaire toujours aussi flou

Le lundi 03 février 2020 à 18h 30 par Romain Loury
Des particules comprises entre 1 et 100 nanomètres (1 nm = 1 milliardième de mètre)
Des particules comprises entre 1 et 100 nanomètres (1 nm = 1 milliardième de mètre)
© Inra, Josiane Aïoun

Bien qu’imprégnant largement notre quotidien, les effets sanitaires des nanoparticules et leur devenir environnemental demeurent encore largement méconnus. Dans un rapport publié lundi 3 février, le Comité de protection et de précaution estime pourtant que l’enjeu social est minimisé.

Extrait : Les nanoparticules sont désormais omniprésentes, que ce soit dans les cosmétiques, sous forme d’additifs alimentaires, dans les emballages, dans les textiles, ou dans des matériaux de construction. Du fait de leur petite taille,...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus