Nanotechnologies: les risques absents des médias allemands

Le 05 décembre 2008 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les nanotechnologies bénéficient d’une image positive dans les journaux allemands, d’après une analyse conduite par l’Institut fédéral allemand pour l’évaluation des risques (BfR), selon un communiqué du 10 novembre.

Le BfR, en coopération avec l’université de Münster, a analysé 1.696 articles issus de 9 journaux allemands entre 2000 et 2007. D’après leurs résultats, dans 70% des cas, les nanotechnologies ne sont pas présentées comme une technologie à risque, les articles soulignant au contraire les bénéfices de celle-ci dans des produits d’application médicale ou liés aux technologies de communication. La plupart des experts cités étaient des scientifiques ou des industriels, et très rarement des représentants politiques ou d’ONG. Deux études antérieures avaient déjà montré que les consommateurs allemands leur voient en premier lieu des avantages en termes d’utilisation dans les médicaments ou les produits de nettoyage, mais sont toutefois sceptiques quant à leur utilisation dans l’alimentation. «Or, cette couverture médiatique reflète l’image positive des nanotechnologies auprès du public», souligne le directeur du BfR.

Lors du 6e forum de protection des consommateurs organisé par le BfR à Berlin, les 200 participants ont conclu à la nécessité de renforcer la recherche dans le domaine des risques sanitaires potentiels posés par les nanotechnologies, selon un communiqué du BfR du 20 novembre. Il a été également souligné qu’une évaluation de risque générale ne sera pas possible, les matériaux et structures concernées étant trop diverses.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus