Nanotechnologies: le débat public interrompu à Grenoble

Le 04 décembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Pour la première fois, le débat public sur les nanotechnologies a été suspendu, le 1er décembre, à Grenoble suite à une manifestation d’opposants à ces technologies.

Mardi soir, plus de cent opposants ont tapé du pied, avant de scander des slogans: «No, no, nano! Le débat, on s'en fout! On veut plus de nanos du tout!», rapporte l’AFP. Jean Bergougnoux. président de la Commission particulière du débat public sur les nanotechnologies (CPDP)estimant «impossible toute intervention orale» a donc pris la décision de suspendre le débat. Deux autres réunions, à Clermont-Ferrand le 10 novembre et à Lille le 17 novembre, avaient également été perturbées par des incidents dûs à des contestateurs mais sans aller jusqu’à la suspension (1).

La CPDP qui déplore «de tels comportements contraires à la liberté d’expression» s’engage à ce que le débat prévu à Grenoble ait lieu prochainement sous une autre forme sur les thèmes initiaux: «nanotechnologies et développement durable et nanotechnologies, problématiques éthiques et sociétales».

(1) Dans le JDLE «Nanotechnologies: premier bilan mitigé du débat national»


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus