Nanotechnologies: le débat public interrompu à Grenoble

Le 04 décembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Pour la première fois, le débat public sur les nanotechnologies a été suspendu, le 1er décembre, à Grenoble suite à une manifestation d’opposants à ces technologies.

Mardi soir, plus de cent opposants ont tapé du pied, avant de scander des slogans: «No, no, nano! Le débat, on s'en fout! On veut plus de nanos du tout!», rapporte l’AFP. Jean Bergougnoux. président de la Commission particulière du débat public sur les nanotechnologies (CPDP)estimant «impossible toute intervention orale» a donc pris la décision de suspendre le débat. Deux autres réunions, à Clermont-Ferrand le 10 novembre et à Lille le 17 novembre, avaient également été perturbées par des incidents dûs à des contestateurs mais sans aller jusqu’à la suspension (1).

La CPDP qui déplore «de tels comportements contraires à la liberté d’expression» s’engage à ce que le débat prévu à Grenoble ait lieu prochainement sous une autre forme sur les thèmes initiaux: «nanotechnologies et développement durable et nanotechnologies, problématiques éthiques et sociétales».

(1) Dans le JDLE «Nanotechnologies: premier bilan mitigé du débat national»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus