Mortalité liée aux substances chimiques

Le 21 février 2006 par Ludivine Hamy
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les substances chimiques auraient provoqué plus d’un million de décès en Europe en 2005. Tel est le bilan dressé par l’association française Antidote Europe, fondée par des chercheurs du CNRS. Ce chiffre est le fruit d’une extrapolation de statistiques françaises, publiées par l'Institut national d'études démographiques (Ined). En France, en 2004, 150.000 personnes sont mortes des suites d’un cancer, mais seuls 5 à 10% d’entre elles présentaient une prédisposition génétique. Ainsi, depuis les années 1960, alors que les produits chimiques ont été massivement mis sur le marché, la courbe des décès par cancer a évolué de manière exponentielle. D'après les statistiques officielles, 30.000 Français sont morts en raison de la pollution de l'air dans les villes et près de 20.000 personnes sont décédées suite aux effets secondaires de médicaments. Toutefois, selon les chercheurs d’Antidote, le chiffre réel est sans doute entre 2 et 3 fois plus important, dans la mesure où les statistiques ne recensent que les cas aigus déclarés. C’est en extrapolant ces résultats à l’Europe des 25 (470 millions d’habitants) que le bilan atteint ce chiffre d’un million de morts par an.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus