Montréal remplace ses branchements en plomb

Le 09 mars 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon le quotidien La Presse, la ville de Montréal a lancé le 7 mars un plan d'action pour éliminer d'ici 2026 les 75.000 raccordements en plomb au réseau d'aqueduc encore présents. Aucun cas d'intoxication au plomb causée par l'eau du robinet n'a cependant jamais été enregistré.

Des avis ont été envoyés les jours derniers aux résidents des maisons anciennes de la métropole et une campagne d'information est adressée aux résidents de bâtiments de moins de 8 logements construits avant 1970, reliés au réseau d'eau par des raccordements en plomb. Il est par ailleurs recommandé de faire couler l'eau du robinet quelques instants avant de l'utiliser. Selon La Presse, le coût du plan doit être assuré par Québec, qui réglemente la qualité de l'eau potable.

Selon la direction de la santé publique de Montréal, le risque sanitaire lié à ces tuyaux est faible. Ce sont surtout les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans qui y sont sensibles.

Dans l'Union européenne, la teneur en plomb dans l'eau potable devra être inférieure à 10 microgrammes par litre en 2013, un pari ambitieux qui risque de ne pas être tenu en France.





 




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus