Moins de vent que prévu en mer du Nord

Le 28 octobre 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les scientifiques néerlandais ont-ils été trop optimistes sur le régime des vents marins ? C’est un peu ce que dit une étude du KNMI et publiée récemment dans l’International journal of meteorology. Coordonnée par Albert Klein Tan, l’étude démontre qu’entre 1962 et 2002, la vitesse du vent à dix mètres d’altitude, lors de tempêtes, a décru de 5% à 10% par décennie. Possiblement imputable au changement climatique, cette fluctuation aurait déjà des conséquences négatives sur la productivité des fermes éoliennes néerlandaises et allemandes. Et nul ne sait encore quand elle se stabilisera. Fin 2004, selon l’EWEA, les Pays-Bas avaient une capacité éolienne de 1.078 MW, soit 6%de la capacité nationale.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus