Moins de salmonellose, mais plus de campylobactériose dans l’UE

Le 08 mars 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les cas de salmonellose baissent en Europe
Les cas de salmonellose baissent en Europe

9% de cas de salmonellose en moins en 2010 dans l'Union européenne. C’est le résultat présenté aujourd’hui 8 mars par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) dans son dernier rapport, ciblé sur l’année 2010 et consacré à quelque 15 zoonoses différentes, c’est-à-dire les maladies des animaux transmissibles à l'homme.

Les cas de campylobactériose sont, quant à eux, en hausse dans l’Union. Cette maladie se caractérise, entre autres, par la diarrhée, la fièvre et des vomissements et l'on peut l’attraper en mangeant du poulet ou du porc mal cuits ou par le contact avec des chiots ou des chatons, par exemple. Elle reste l'infection la plus souvent signalée chez les êtres humains depuis 2005 et le nombre de cas aurait augmenté ces 5 dernières années, selon l'Efsa.
212.064 cas ont été enregistrés en 2010, soit une hausse de 7% par rapport à l'année précédente, précise le rapport conjoint de l'Efsa et du Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC).

«Cette hausse démontre la nécessité de poursuivre les efforts de lutte contre cette maladie», estime Johan Giesecke, un des responsables de l'ECDC.

Les cas de salmonellose, autre infection accompagnée de fièvre et diarrhée, ont en revanche baissé, passant à 99.020 cas contre 108.618 cas en 2009.

La raison principale de cette baisse de cas de salmonellose humaine est vraisemblablement le succès du programme de contrôle de l'UE de la salmonellose dans les élevages de volailles. «Les progrès dans la réduction de cas de salmonellose chez les humains et la volaille se poursuivent», se félicite Claudia Heppner, une des responsables de l'Efsa.

Le rapport de l’Efsa traite également d'autres zoonoses présentant un nombre de cas beaucoup moins important, mais dont certaines sont en hausse, comme les colites hémorragiques causées par la bactérie Shiga (ou E. coli entérohémorragique (ECEH)) avec 4.000 cas, tandis que d'autres sont en baisse, comme la listériose avec 1.601 cas.

Plus de 43.000 personnes ont été affectées par ces zoonoses. 25 en sont mortes, la majorité en Espagne (7 cas) et en Grande-Bretagne (5 cas). Ces décès ont été essentiellement causés par une salmonellose (16 cas) ou une listériose (4 cas).

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus