Moins de déchets ménagers en Ile-de-France en 2012

Le 11 mars 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Paris enregistre l'une des plus fortes baisses d'Ile-de-France
Paris enregistre l'une des plus fortes baisses d'Ile-de-France

Contrairement à la tendance hexagonale, la production de déchets ménagers et assimilés (DMA) régresse en Ile-de-France, selon le bilan dressé ce 11 mars par l’Observatoire régional des déchets (Ordif).

Alors que les tonnages de DMA ont augmenté en 2011, en raison des forts apports en déchetteries, ils ont été réduits en 2012 à 5,62 millions de tonnes (Mt). Cela représente 472 kilogrammes par habitant, soit 8 kg de moins que l’année précédente.

 

Fait notable, tous les flux sont à la baisse, qu’il s’agisse des ordures ménagères résiduelles (-6 kg/hab), des apports en déchetteries (-1 kg/hab), ou de la collecte des encombrants en porte-à-porte (-2 kg). A noter que les tonnages de déchets recyclables et de déchets verts sont stables.

 

Au niveau régional, «la plus forte régression des DMA est enregistrée en Seine-et-Marne (-23 kg/hab), à Paris (-13 kg/hab) et dans le Val d’Oise (-11 kg/hab)», a détaillé Anaïs Bourbon, chef de projet à l’Ordif. Cette production augmente en revanche en Seine-Saint-Denis (+2 kg/hab) et dans les Yvelines (+1kg/hab).

 

Ce régime minceur est-il le résultat des plans de prévention lancés en 2009? S’il est encore trop tôt pour le confirmer, l’Ordif note que 80% des collectivités engagées dans un programme local de prévention (PLP) voient leur production d’ordures ménagères (OMA) diminuer, contre 70% de l’ensemble des collectivités franciliennes.

 

L’incinération toujours en tête

 

Côté traitement, 60% des DMA sont incinérés (en hausse de 3 points), 15% envoyés en centre de tri, 13% mis en décharge (en baisse de 2 points), 7% compostés, 5% orientés vers une filière spécifique (ce sont les déchets du BTP) et 0,6% méthanisés.

 

Notons enfin que le taux de recyclage des emballages ménagers en Ile-de-France (50% des DMA en 2012) est largement inférieur à la moyenne nationale (67%).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus