Moins de composés organiques volatiles dans les peintures

Le 16 mars 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
peinture voiture 2
peinture voiture 2
Mazda moto corp. a annoncé avoir développé un procédé de peinture, appelé «Three layer wet painting system» (1) qui permet de baisser les émissions de composés organiques volatils (Cov) de 45% et celles de dioxyde de carbone (CO2) de 15%, par rapport au procédé actuel. Mise en place dès avril dans son usine de construction de véhicules à Hiroshima, cette nouvelle technique consiste à appliquer trois couches: une sous-couche qui protège de la corrosion, une couche intermédiaire qui protège contre les éclats et une troisième couche pour la couleur et le polissage. Le revêtement, élaboré en collaboration avec la société Nippon paint, permet de réduire les émissions de Cov en diminuant le temps de séchage, et celles de CO2 en consommant moins d'énergie. Au moment de son développement, en décembre 2003, Mazda avait reçu un prix du ministère du commerce, de l'économie et de l'industrie japonais. «Three layer wet painting system» devrait bientôt être utilisé dans toutes les usines de Mazda.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus