Modification du délai d'attente et des LMR pour le décoquinate

Le 24 avril 2014 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Publié le 16/04/2014 Helene Raoult

Animaux et alimentation animale > Additifs de l'alimentation animale
 
Le règlement d’exécution (UE) n° 291/2014 du 21 mars 2014 modifie les conditions d'autorisation du décoquinate, additif autorisé pour l’alimentation des poulets d'engraissement, fixées par le règlement (CE) n° 1289/2004 du 20 décembre 2006. Ainsi, le délai d'attente avant abattage passe de trois à zéro jour. En outre, sont désormais fixées des limites maximales de résidus.
 
A noter, dans son avis du 12 septembre 2013, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a conclu qu'aucune LMR n'était nécessaire mais qu'au regard des contrôles, il était approprié de fixer les LMR.
 
De ce fait, des LMR ont été fixées comme suit : 
- 1,0 mg/kg de foie, de peau et de graisse ;
- 0,8 mg/kg de rein ;
- 0,5 mg/kg de muscle.
 
Pour information, les modifications ainsi opérées résultent d'une demande de modification du titulaire de l'autorisation conformément au paragraphe 3 de l'article 13 du règlement (CE) n° 1831/2003 du 22 septembre 2003 relatif aux additifs destinés à l'alimentation des animaux.
 
Sources : Règlement d’exécution (UE) n° 291/2014 de la Commission du 21 mars 2014 modifiant le règlement (CE) n° 1289/2004 en ce qui concerne le délai d’attente et les limites maximales de résidus pour le décoquinate, additif dans l’alimentation des animaux, JOUE L 87 du 22 mars 2014
 
 
 
 
 


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus