Modification des teneurs maximales en cadmium dans diverses denrées alimentaires

Le 22 mai 2014 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 16/05/2014 Alda Leung

Substances indésirables > Contaminants
 
Le règlement (UE) n° 488/2014 du 12 mai 2014 modifie l'annexe du règlement (CE) n° 1881/2006 du 19 décembre 2006 portant fixation de teneurs maximales pour certains contaminants dans les denrées alimentaires. La modification concerne les teneurs maximales en cadmium dans diverses denrées alimentaires, notamment les produits à base de cacao, préparations pour nourrissons et enfants en bas âge.
Le règlement (CE) n° 1881/2006 du 12 mai 2014 établit les teneurs maximales pour le cadmium dans une série de denrées alimentaires, dont les céréales, les légumes, la viande, le poisson, les fruits de mer, les abats et les compléments alimentaires. Pour certaines denrées alimentaires qui contribuent de manière importante à l'exposition pour certains groupes de la population , les teneurs maximales n'ont pas encore été établies. Cela concerne le chocolat, les produits à base de cacao, les aliments pour nourrissons et enfants en bas âge.
 
La Commission européenne souligne que :
- que les teneurs en cadmium dans les produits à base de cacao sont liées à la teneur en cacao de ces produits et qu'il convient de fixer des teneurs maximales en cadmium différentes pour les produits contenant des pourcentages de cacao différents ;
- les préparations pour nourrissons et les préparations de suite à base d'isolats de protéines de soja, seuls ou mélangés à des protéines de lait de vache, peuvent avoir des teneurs en cadmium supérieures à celles de produits à base de lait. Il apparait donc nécessaire de fixer une teneur maximale plus élevée pour les produits à base de soja ;
- les préparations à base de céréales et autres aliments pour nourrissons et enfants en bas âge constituent une source d'exposition importante au cadmium pour les nourrissons et les enfants en bas âge. Une teneur maximale en cadmium spécifique devrait donc être établie pour les préparations à base de céréales et autres aliments pour bébés.
Par conséquent, le règlement (UE) n° 488/2014 du 12 mai 2014 vient modifier l'annexe du règlement (CE) n° 1881/2006 du 19 décembre 2006 afin de fixer les teneurs maximales en cadmium pour ces denrées alimentaires.
 
Par ailleurs, le règlement (UE) n° 488/2014 du 12 mai 2014 modifie les teneurs maximales existantes pour :
- certains légumes : salsifis, panais, céleris, raifort ;
- quelques espèces de poissons : bonitou (Auxis species), l'anchois (Engraulis species) et l'espadon (Xiphias gladius) ;
- la sardine (Sardina pilchardus) et le sicyoptère à bec de lièvre (Sicyopterus lagocephalus).
 
Pour finir, la Commission estime que des teneurs maximales spécifiques ne sont plus nécessaires pour certaines espèces de poissons, telles que le sar à tête noire (Diplodus vulgaris), l'anguille (Anguilla anguilla), le chinchard ou le pilchard (Sardinops species). Le règlement (UE) n° 488/2014 du 12 mai 2014 modifie en conséquence l'annexe du règlement (CE) n° 1881/2006 du 19 décembre 2006.
 
Il est à noter que les teneurs maximales en cadmium fixées pour les préparations pour nourrissons, préparations de suite, préparations à base de céréales et aliments pour bébés destinés aux nourrissons et enfants en bas s'appliquent à compter du 1er janvier 2015. "Les denrées alimentaires ne respectant pas ces teneurs maximales qui ont été mises légalement sur le marché avant le 1er janvier 2015 peuvent continuer à être commercialisées après cette date jusqu'à leur date de durabilité minimale ou leur date limite de consommation."
Concernant les produits spécifiques à base de cacao et de chocolat, les nouvelles teneurs maximales en cadmium "s'appliquent à compter du 1er janvier 2019. Les denrées alimentaires ne respectant pas ces teneurs maximales qui ont été mises légalement sur le marché avant le 1er janvier 2019 peuvent continuer à être commercialisées après cette date jusqu'à leur date de durabilité minimale ou leur date limite de consommation."
 
Pour rappel, l’application des teneurs maximales, fixées en annexe du règlement (CE) n° 1881/2006 du 12 mai 2014, concerne "toutes les denrées alimentaires séchées, diluées, transformées ou composées de plus d'un ingrédient et qui tient compte :
-des changements apportés à la concentration du contaminant par les processus de séchage ou de dilution;
-des changements apportés à la concentration du contaminant par la transformation;
-des proportions relatives des ingrédients dans le produit;
-du seuil de quantification de l'analyse."
 
Sources : Règlement (UE) n° 488/2014 de la Commission du 12 mai 2014 modifiant le règlement (CE) n°1881/2006 en ce qui concerne les teneurs maximales en cadmium dans les denrées alimentaires, JOUE L138 du 13 mai 2014
 
 
 
 
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus