Modification des listes communautaires des additifs alimentaires en vue d'autoriser l’utilisation de plusieurs substances pour le marquage de certains fruits

Le 13 juin 2013 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 04/06/2013 par Laurine Arnaud

Produits ajoutés aux aliments > Ingrédients
 

Le règlement (UE) n° 510/2013 du 3 juin 2013 modifie le règlement (CE) n° 1333/2008 du 16 décembre 2008 sur les additifs alimentaires. Il crée une nouvelle catégorie fonctionnelle d'additifs, et autorise l'utilisation de plusieurs substances pour le marquage de certains fruits. Il modifie en conséquence les annexes I (Catégories fonctionnelles d’additifs alimentaires dans les denrées alimentaires et d’additifs alimentaires dans les additifs et enzymes alimentaires), II (Liste communautaire des additifs alimentaires autorisés dans les denrées alimentaires et conditions d’utilisation) et III (Liste communautaire des additifs alimentaires autorisés dans les additifs, les enzymes et les arômes alimentaires, et leurs conditions d’utilisation) de ce texte.
Le règlement (UE) n° 510/2013 du 3 juin 2013 ajoute tout d'abord une nouvelle catégorie fonctionnelle appelée "amplificateurs de contraste" à l’annexe I du règlement (CE) n° 1333/2008. Cette catégorie regroupe les substances qui, appliquées sur la surface des fruits ou des légumes dont certaines parties ont fait l’objet d’une dépigmentation (par traitement au laser, par exemple), contribuent à faire ressortir ces parties du reste de la surface en leur donnant de la couleur à la suite d’une interaction avec certains composants épidermiques.
 
Il autorise ensuite l'utilisation des oxydes et hydroxydes de fer (E 172) comme amplificateurs de contraste, de l’hydroxypropylméthylcellulose (E 464) comme agent d’enrobage et des polysorbates (E 432-E 436) comme émulsifiants dans la préparation de l’amplificateur de contraste pour accentuer le contraste et permettre le marquage indélébile de certains fruits.
Les additifs E 172 et E 464 sont donc intégrés à l'annexe II du règlement (CE) n° 1333/2008 du 16 décembre 2008 et ne sont autorisés  que pour le marquage des agrumes, des melons et des grenades. L'additif E 432-E 436 n'est quant à lui autorisé que pour la préparation de l’amplificateur de contraste. Il est ajouté à l'annexe III.
 
Pour information, la liste des additifs figurant à l'annexe II du règlement n° 1333/2008 du 16 décembre 2008, est entrée en vigueur le 1er juin 2013. Cette liste européenne qui fournit aux opérateurs de l’industrie alimentaire des informations sur les additifs qui peuvent être utilisés dans les aliments, en quelle quantité et pour quelles utilisations, est basée sur les avis scientifiques formulés depuis 5 ans par l’Efsa (autorité européenne de sécurité des aliments), qui ont notamment engendré le retrait du marché de certains additifs ou de certaines de leurs utilisations.
 
Sources :
Règlement (UE) n° 510/2013 de la Commission du 3 juin 2013 modifiant les annexes I, II et III du règlement (CE) n° 1333/2008 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne l’utilisation des oxydes et hydroxydes de fer (E 172), de l’hydroxypropylméthylcellulose (E 464) et des polysorbates (E 432-E 436) pour le marquage de certains fruits, JOUE L 150 du 4 juin 2013 ;
Communiqué de l'Efsa, "La liste UE des additifs alimentaires entre en vigueur", 31 mai 2013
 
 
 
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus