Modification des dispositions relatives aux méthodes d’analyse pour les analyses officielles de recherche d'entérotoxines de Staphylococcus aureus

Le 03 avril 2012 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 29/03/2012 par Alda Bassanza

Substances indésirables > Contaminants
 

La note de service DGAL/SDSSA/SDPRAT/N2012-8065 du 20 mars 2012 vient abroger et remplacer les dispositions prévues par la note de service DGAL/SDSSA/SDPRAT/N2012-8014 du 17 janvier 2012 concernant la recherche des entérotoxines staphylococciques de type SEA à SEE dans les aliments et les dispositions relatives aux méthodes d'analyse pour les analyses officielles.
La note de service DGAL/SDSSA/SDPRAT/N2012-8065 du 20 mars 2012 rappelle les deux méthodes autorisées pour les analyses officielles de recherche d'entérotoxines de Staphylococcus aureus dans toutes matrices alimentaires et décrit les conditions et les limites de l'agrément des laboratoires.
 
Par rapport à la note DGAL/SDSSA/SDPRAT/N2012-8014 du 17 janvier 2012, la modification concerne uniquement les règles applicables aux laboratoires procédant aux analyses officielles dans les aliments. Ainsi, la note de service DGAL/SDSSA/SDPRAT/N2012-8065 du 20 mars 2012 établit qu'en ce qui concerne les méthodes autorisées pour les analyses officielles dans les aliments les laboratoires optant pour la méthode utilisant la trousse de détection Ridascreen SET Total doivent suivre une formation organisée par R-biopharm et validée par le LNR (par le biais d’un EILA) en préalable à la réalisation de toute analyse officielle.
 
Par ailleurs, les laboratoires sont dorénavant agréés pour la recherche des entérotoxines staphylococciques sur toute matrice alimentaire, sans distinguer les produits laitiers des autres types de matrices.
 
Pour rappel, les méthodes autorisées par la note de service DGAL/SDSSA/SDPRAT/N2012-8014 du 17 janvier 2012 pour les analyses officielles de détection des entérotoxines staphylococciques de type SEA à SEE dans les produits laitiers et les autres matrices alimentaires sont :
- la méthode Vidas SET2 : autorisation définitive pour les analyses officielles ;
- la trousse Ridascreen SET Total : autorisation temporaire pour les analyses officielles, jusqu'au 31 décembre 2012, dans l'attente d'une validation complète.

Sources : Note de service DGAL/SDSSA/SDPRAT/N2012-8065 du 20 mars 2012 Recherche des entérotoxines staphylococciques de type SEA à SEE dans les aliments - Dispositions relatives aux méthodes d’analyse pour les analyses officielles, BO Maaprat n°12 du 23 mars 2012

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus