Modélisations appliquées à la gestion de sites pollués

Le 09 avril 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) a publié sur son site un rapport d'étude intitulé «Recommandations relatives au choix entre modèle analytique et numérique dans le cadre de l'étude du transfert de polluants dans les sols et les eaux souterraines».  Il s'inscrit dans le cadre de travaux sur les sites potentiellement pollués, notamment via le programme Transpol qui a pour but d'élaborer des guides de bonnes pratiques concernant la modélisation de migration des polluants dans les sols et les eaux souterraines.

L'Ineris précise que ce document doit permettre d'aider le modélisateur à choisir un «outil adapté et proportionné à l'étude engagée». Il indique que «les modèles peuvent se révéler utiles dans certains cas en tant qu'outils d'aide à la décision, mais qu'ils ne sont pas toujours indispensables pour mettre en oeuvre des actions sur un site pollué». L'Ineris rappelle enfin que la modélisation, qui peut être longue, «ne doit en aucun cas retarder une prise de décision quant à la sécurité des personnes potentiellement exposées».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus