Modalités d'application relative à la présence de brucellose

Le 30 mai 2014 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 20/05/2014 Hélène Raoult

Animaux et alimentation animale > Maladies animales
 
Deux notes de service DGAL/SDSPA/2014-156  et 2014-157 du 25 février 2014, du ministère de l'Agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt (Maaf) prévoient les modalités d’application de l'arrêté du 10 octobre 2013 fixant les mesures techniques et administratives relatives à la prophylaxie collective et à la police sanitaire de la brucellose ovines et caprines. 
La note DGAL/SDSPA/2014-156 développe notamment des mesures de gestion en cas de suspicions cliniques ou analytiques avec notamment des diagrammes décisionnels.
 
La note DGAL/SDSPA/2014-157, quant à elle, précise les modalités de surveillance programmée et événementielle à appliquer dans les cheptels de petits ruminants afin d’obtenir ou de maintenir leur qualification. 
 
Pour rappel, l'arrêté du 10 octobre 2013 énonce que la prophylaxie de la brucellose est obligatoire sur l'ensemble du territoire national pour tous les troupeaux d'ovins ou de caprins et que les épreuves de diagnostic et de dépistage de la brucellose ne peuvent être effectuées que par les seuls laboratoires agréés à cet effet par le ministre chargé de l'agriculture.
 
Sources :
Brucellose ovine et caprine : gestion des suspicions Application de l’arrêté du 10 octobre 2013DGAL/SDSPA/2014-156, BO du Maaf n°10 du 25-02-2014 ;
Brucellose ovine et caprine : surveillance programmée et événementielle DGAL/SDSPA/2014-157, BO du Maaf n°10 du 25-02-2014.
 
 
 
 
 
 
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus