Mobalpa se prémunit contre les pollutions aquatiques

Le 29 novembre 2005 par Christine Sevillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Mobalpa
Mobalpa

La société d'ameublement Fournier, connue surtout sous le nom de sa marque Mobalpa, vient de recevoir le premier prix «Entreprises et environnement» pour son management environnemental sur ses sites de Haute-Savoie. Elle a notamment mis l'accent sur la protection contre la pollution de l'eau.

"Le cadre naturel exceptionnel dans lequel évoluent notre société et sa structure familiale ont toujours contribué à nous pousser à agir pour protéger l'environnement", assure Christian Farat, directeur qualité et environnement de la société d'ameublement Fournier, qui vient de recevoir le 1er prix management environnemental pour le développement durable du ministère chargé de l'environnement sur le Salon Pollutec. Cette entreprise, qui commercialise notamment la marque Mobalpa, est située à Thônes (Haute-Savoie) et s'étend sur 14 hectares, entourés de montagnes . L'accent a donc été mis sur l'intégration paysagère de l'usine dans le site, mais aussi sur la gestion des eaux afin de prévenir les risques et limiter les pollutions. Dans un premier temps, le plan des réseaux a été mis à jour: chaque évacuation, bouche et tuyau a été vérifié, mais aussi leur bonne utilisation. En outre, des consignes ont été affichées afin d'avertir les salariés sur les produits qu'il était interdit de jeter dans les lavabos. Afin de prévenir des pollutions de cours d'eau, la société s'est équipée de kits de déversement accidentel qu'elle a disposés près des grilles d'évacuation au sol. Ils contiennent des absorbants, des boudins de rétention et d'autres matériels pour boucher les grilles et donc éviter les pollutions, et les salariés y ont été sensibilisés.

La société Fournier a aménagé aussi des stockages de rétention, une sécurité qui consiste à stocker tous les produits liquides polluants dans des zones qui peuvent confiner les substances en cas de fuite. Un grand bassin de rétention a été construit spécifiquement pour l'usine dédiée à la finition des meubles, et qui utilise donc des peintures et vernis. Il permettra de récupérer les eaux d'incendie en cas d'accident, évitant ainsi la pollution des cours d'eau. Dans le cadre des scénarios d'inondation de l'usine de Bray, qui se situe à proximité d'une rivière, des barrières anti-inondation ont été installées. Aucune eau débordante ne devrait pénétrer sur le site, pour éviter la dégradation du matériel mais surtout la pollution de l'eau, puisqu'elle emmènerait tout sur son passage. Les eaux souillées par les travaux réalisés dans les cabines de peintures sont filtrées dans un premier temps, puis stockées dans des cuves spécifiques en attendant l'enlèvement par des centres spécialisés dans leur traitement.

L'entreprise maîtrise également ses approvisionnements en bois afin que les panneaux ne contiennent ni métaux lourds, ni composés halogénés, et ainsi pouvoir garantir une combustion des résidus moins polluante. Elle a mis en place un régénérateur de solvants d'une capacité de 100 litres par jour, trie et évacue ses déchets vers des filières spécialisées et a procédé à une réduction importante de ses déchets plastiques. En outre, depuis septembre 2003, la société Fournier a choisi le contrat AlpEnergie 25 qui garantit une électricité issue pour 25% des énergies renouvelables, dépassant l'objectif 2010 du protocole de Kyoto. Dernier investissement propre: un incinérateur de composés organiques volatils (Cov), afin d'éliminer ceux qui sont contenus dans les laques et les peintures. Le prochain chantier de la société est de faire évoluer les produits vers la voie de l'éco-conception. "En ce qui concerne les peintures, nous n'avons pas trouvé pour le moment de produits émettant moins de Cov et qui aient des performances équivalentes aux produits classiques pour notre métier", conclut Christian Farat.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus