Mise à jour des besoins moyens en apports énergétiques de la population européenne par l'Efsa

Le 24 janvier 2013 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 17/01/2013 par Laurine Arnaud

Etiquetage / Information du consommateur > Etiquetage / Information du consommateur



Dans un communiqué du 10 janvier 2013, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) présente les besoins moyens en apports énergétiques des différents groupes de population en Europe (nourrissons, enfants, adultes ainsi que femmes enceintes et allaitantes). Ces valeurs ont été établies dans un avis rendu le 29 novembre 2012 par le groupe scientifique sur les produits diététiques, la nutrition et les allergies (groupe NDA), à la demande de la Commission européenne.
L'Efsa précise que l'établissement de ces valeurs aidera "les décideurs politiques à élaborer et à suivre des programmes de nutrition destinés à promouvoir la santé publique, notamment grâce au développement de recommandations nutritionnelles exprimées en termes d’aliments".
 
L'avis du 29 novembre 2012 du groupe NDA vient mettre à jour les valeurs qui avaient été établies par un avis exprimé en 1993 par le Comité scientifique de l’alimentation humaine (SCF) sur les apports nutritionnels et énergétiques pour l’Union européenne. Ce dernier définissait les apports de référence concernant l’énergie et certains nutriments.
 
A noter, les besoins moyens en apports énergétiques contribuent à l'établissement des valeurs nutritionnelles de référence (VNR). 
Les VNR constituent un ensemble complet de recommandations nutritionnelles et de valeurs de référence, telles que les apports de référence de la population, les besoins moyens, le niveau approprié de consommation et le seuil de consommation minimum. Elles peuvent être utilisées par exemple comme base pour les valeurs de référence dans l’étiquetage alimentaire et pour établir des recommandations nutritionnelles exprimées en termes d’aliments.
 
Pour rappel, le règlement (UE) n° 1169/2011 du 25 octobre 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires, qui entrera en vigueur fin 2014, prévoit l'obligation de faire figurer des informations nutritionnelles sur les aliments préemballés ( articles 9-1-l et 29 à 35).
Les éléments de la déclaration nutritionnelle, composée de la valeur énergétique et les quantités de matières grasses, d'acides gras saturés, de glucides, de protéines, de sucre et de sel doivent ainsi figurer dans le même champ visuel et être exprimés en 100g ou 100ml. Les exploitants du secteur alimentaire peuvent également indiquer la valeur énergétique et les quantités de nutriments par d'autres formes d'expression (telles que des représentations graphiques ou des symboles), à condition que celles-ci respectent certains critères (par exemple, elles doivent êtres intelligibles pour les consommateurs et ne peuvent faire obstacle à la libre circulation des marchandises).
 
Sources : Communiqué de l'Efsa, "L’Efsa établit les besoins moyens en apports énergétiques", 10 janvier 2013
 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus