Mise à jour de l'avis de l'Efsa sur les allergènes alimentaires

Le 11 décembre 2014 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 03/12/2014 par Anne Rambaud


Produits ajoutés aux aliments> Ingrédients
 
Par un communiqué du 26 novembre 2014, l'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) annonce la mise à jour de son avis scientifique sur les allergènes alimentaires, publié en 2004. Cet avis examine les produits et substances allergéniques dont la présence dans les aliments doit être mentionnée sur l’étiquette, conformément à la règlementation européenne, à savoir : les céréales contenant du gluten, le lait et les produits laitiers, les œufs, les noix, les arachides, le soja, le poisson, les crustacés, les mollusques, le céleri, le lupin, le sésame, la moutarde et les sulfites.
 
L'Efsa rappelle que cet avis scientifique concerne les allergies alimentaires à médiation immunitaire, la maladie céliaque et les réactions indésirables aux sulfites dans les aliments. Il ne porte pas sur les réactions indésirables à un aliment non liées au système immunitaire et communément appelées intolérances alimentaires.
 
Cet avis porte sur l’examen des données publiées sur la prévalence des allergies alimentaires en Europe. Pour chaque allergène, des informations sont fournies concernant, notamment, les protéines identifiées comme allergènes alimentaires, les méthodes de détection des allergènes et des aliments allergéniques ou encore les doses observées pour déclencher des réactions indésirables chez les personnes sensibles.
 
De plus, l'Efsa synthétise les méthodes d'évaluation des risques disponibles que peuvent utiliser les gestionnaires des risques pour prendre leurs décisions concernant  l'étiquetage des allergènes, à savoir :
- l'évaluation des risques traditionnelle qui utilise l’approche de la dose sans effet nocif observé (Noael) et des facteurs d'incertitude ;  
- l’approche dite de la dose de référence (BMD) et de la marge d'exposition (MoE) ;
- des modèles probabilistes.
Cet avis souligne également que le but visé par l'évaluation des risques (par exemple, une exemption d'étiquetage) et le niveau de risque qui peut être considéré comme acceptable sont des décisions qui relèvent de la gestion des risques et qui sont donc exclues du champ de compétence de l'Efsa.
 
Pour information, le règlement (UE) n° 1169/2011 du 25 octobre 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires rend désormais obligatoire la mention de la présence d'ingrédients allergènes dans les denrées alimentaires (cf. article 9, paragraphe 1, point c).
 
 
Sources :
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus