Mine d’uranium d’Arlit: Areva poursuivi pour faute inexcusable

Le 08 février 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Serge Venel, ancien responsable de la maintenance d’une filiale d’Areva, dans la mine d’Arlit (Niger), est mort à 59 ans d’un cancer du poumon en juillet 2009. Il avait inhalé des poussières d’uranium entre 1979 et 1984. Son cancer a été reconnu par la sécurité sociale comme étant un cancer broncho-pulmonaire radio-induit et donc considéré comme une maladie professionnelle. Depuis son décès, sa famille a engagé devant le tribunal des affaires de sécurité sociale (Tass) de Melun une procédure de reconnaissance de la faute inexcusable de l’employeur.

Mais Areva décline toute responsabilité. Elle se défend en renvoyant la responsabilité sur sa filiale nigérienne, la Cominak. «Comment le tribunal-il pourrait mener une procédure contre Areva qui n'est pas propriétaire?», s’interroge l’avocat d’Areva. «Nous sommes ici en droit nigérien et c'est l'Etat où la maladie a été contractée qui est concerné.»

Pourtant selon Jean-Paul Teissonnière, qui a plaidé le 3 février pour la famille, au tribunal de Melun, «Areva, titulaire de la concession minière d’Arlit et actionnaire –alors majoritaire– de sa filiale Cominak, est l’employeur réel».

Connaissant parfaitement les risques, les responsables d’Areva au plus haut niveau ont failli à leur obligation de sécurité de résultats, vis-à-vis des travailleurs de la maintenance du nucléaire, au Niger comme en France.

Une somme de 500.000 euros, ainsi que le doublement de la rente actuelle de la veuve ont été demandés. La décision du Tass de Melun sera prise le 11 mai prochain.

Si la responsabilité d’Areva est reconnue par le Tass, de très nombreux malades, expatriés et Nigériens, pourraient alors engager une procédure judiciaire contre Areva, et l’attaquer pour faute inexcusable.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus