Mieux utiliser l’énergie en Méditerranée

Le 22 septembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un programme d’action concernant l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables en Méditerranée a été adopté à l’occasion de la réunion Medener[1], qui s’est tenue le 14 septembre dernier.

Organisée par l’Ademe et l’Agence nationale marocaine pour le développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique (Aderee), la réunion avait pour objectif de répondre à une double question : comment faire face à la demande exponentielle en énergie des pays méditerranéens, sans pour autant faire exploser les émissions de CO2 ? Les deux agences prévoient en effet une croissance de 65 % de la demande en énergie et de 160 % des émissions de CO2 de ces pays d’ici 2025.

Le programme adopté préconise de renforcer les échanges entre les pays membres de l’association Medener, qui regroupe les agences méditerranéennes de l’énergie. « Les échanges sur les initiatives et les bonnes pratiques adoptées, notamment en matière de mécanismes innovants de financement », doivent aller plus loin.

Doivent également être relancées les mesures d’efficacité énergétique et d’utilisation de l’énergie solaire dans le bâtiment, l’accompagnement concerté du Plan solaire méditerranéen (notamment à partir de la mise en œuvre des plans solaires nationaux), la généralisation de l’étiquetage énergétique (extension des dispositifs d’étiquetage adoptés par les pays de la rive Nord) ou encore la mise en place de formations et le renforcement des capacités.

Autre mesure prévue par le programme, la mise en place d’un « observatoire de maîtrise de l’énergie » et d’une base de données sur les énergies renouvelables. L’observatoire pourrait voir le jour grâce à l’extension de la base de données européenne d’indicateurs d’efficacité énergétique aux pays de la rive Sud de la Méditerranée.

Toutes ces actions devraient contribuer à la mise en œuvre du Plan solaire méditerranéen, initié dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée (Dans le JDLE), qui vise 20 gigawatts d’électricité d’origine renouvelable à l’horizon 2020.



[1] L’Association méditerranéenne des agences nationales de maîtrise de l’énergie (Medener) a été créée en 1997. Elle réunit 12 organisations : 5 de la rive Nord du bassin méditerranéen (Espagne, France, Grèce, Italie, Portugal) et 7 de la rive Sud (Algérie, Jordanie, Liban, Maroc, Palestine, Syrie, Tunisie).



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus