Mieux se déplacer en France : l’appel est lancé

Le 18 janvier 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L’appel à manifestations d’intérêt Mobilité est lancé, annonce un communiqué du ministère en charge de l’écologie du 18 janvier.

Objectif : « faire émerger des projets innovants permettant le développement de la mobilité de demain grâce à l’essor de services complets de mobilité ».

Les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter dans le secteur des transports (de 20 % depuis 1990). Aujourd’hui, le renchérissement des prix de l’énergie, et d’autres considérations écologiques et sociales nous obligent à repenser la place de l’automobile dans notre société (dans le JDLE).

Il faut donc mettre en place des expérimentations pour optimiser et mieux exploiter les modes de transport actuels, publics et privés, collectifs et individuels. Cela peut se faire par exemple grâce à des « applications sur téléphone mobile proposant à l’usager différents modes de transport en fonction de l’endroit où il se trouve, ou encore en développant un véhicule guidé capable de transférer les marchandises d’un moyen de transport à un autre », précise le communiqué.

Autre exemple, le covoiturage ou l’autopartage entre particuliers pour les trajets quotidiens ou ponctuels, et la fusion des flottes de véhicules de livraison pour les sociétés, qui doivent être développés.

Cet appel touche un large public puisqu’il se concentre sur les déplacements quotidiens des personnes et sur le transport des marchandises. Sont donc concernés les constructeurs, fournisseurs d’énergie, opérateurs de transport, entreprises des technologies de l’information, laboratoires de recherche, collectivités. Les intéressés devront déposer leur dossier avant le 20 mai 2011.

La démarche s’inscrit dans le cadre du volet Développement durable des investissements d’avenir[1], en lien avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).



[1] Montant du volet : environ 10 milliards €, soit près de 30 % des investissements d’avenir.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus