Mieux gérer les populations de poissons avec son smartphone

Le 10 mai 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
 Ce cabillaud est-il adulte?
Ce cabillaud est-il adulte?
© OCEANA / Carlos Minguell

L’ONG Oceana lance, ce 10 mai, un guide en ligne pour éviter de consommer des poissons juvéniles et sensibiliser l’UE sur l’état des stocks halieutiques.

La taille de ce cabillaud pêché dans l’Atlantique est-elle conforme à la limite minimale fixée par l’Union européenne? Est-il réellement mature ou n’est-ce encore qu’un juvénile? Le site Fish Size Matters répond à ces questions pour les 55 espèces réglementées par l’UE –dont la morue, le merlu, le rouget-barbet, et la langoustine- ainsi que près d’une centaine d’espèces non ciblées par Bruxelles mais largement appréciées des consommateurs, comme la lotte et le merlan. Si les juvéniles sont en grand nombre sur les étals, il est enfin possible de le signaler en un clic.

 

Les Français, de grands consommateurs

Selon la FAO[1], la France consomme 35 kilogrammes de produits de la mer par personne et par an, dont 80% sont importés. Si le poisson est la première source de protéines animales au monde, 31% des stocks sont surexploités et 58% sont exploités à leur maximum. Pour réduire la pression, penser à prendre son smartphone pour aller faire ses courses…

 

FAO: Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (Food and Agriculture Organization of the United Nations)

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus