Michel Barnier s’est rendu à Bruxelles

Le 26 juin 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Nitrates, pêche et agriculture. Le 25 juin, le ministre chargé de l'agriculture et de la pêche Michel Barnier a abordé ces trois sujets lors d'un déplacement à Bruxelles (Belgique). Accueilli par Stavros Dimas, commissaire chargé de l'environnement, il a évoqué le contentieux sur les nitrates dont la France fait l'objet. «Dans le cadre d'une discussion constructive, j'ai appelé la Commission européenne à prendre en compte les efforts de bonne foi du nouveau gouvernement français pour progresser avec les agriculteurs et les acteurs locaux dans le règlement de ce dossier», a-t-il déclaré.

Avec le commissaire Joe Borg, chargé de la pêche, le ministre français a évoqué des sujets d'actualité comme la réouverture de la pêche à l'anchois dans le golfe de Gascogne et la gestion de la pêcherie de thon rouge après l'adoption au Conseil des mesures de reconstitution du stock. L'ancien ministre des affaires européennes (1995-1997) a également souligné la «nécessité de lutter avec encore plus d'efficacité contre la pêche illégale». «L'Union européenne doit, à la fois, assurer la préservation des ressources halieutiques et donner aux pêcheurs les moyens de conforter et de développer leur activité économique». Michel Barnier a par ailleurs déclaré que «La France entend(ait) promouvoir une pêche durable qui contribue à la création de richesses et à la préservation des emplois dans les régions maritimes et au-delà».

Enfin, avec la commissaire chargée de l'agriculture Mariann Fischer-Boel, Michel Barnier a pu s'entretenir des questions relatives à la politique agricole commune et aux grandes échéances qui s'annoncent dans ce domaine.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus