Métobromuron dans la mâche : fixation d’une LMR au niveau national

Le 19 mars 2015 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 12/03/2015 par Hélène Raoult


Substances indésirables> Contaminants
 
Un arrêté du 5 mars 2015 modifie l'arrêté du 5 août 1992 relatif aux teneurs maximales en résidus de pesticides admissibles sur ou dans certains produits d'origine végétale. L'arrêté définit au niveau national une limite maximale de résidus (LMR) pour le métobromuron dans la mâche.
 
Désormais, les lots de mâches ne pourront être mis sur le marché, à titre gracieux ou onéreux, que s'ils respectent la limite de résidus de 0,9 mg de métobromuron par kilogramme.
L'annexe II, partie A, de l'arrêté du 5 août 1992 est donc modifiée afin d'intégrer cette LMR dans la mâche.
 
A noter, cet arrêté entrera en vigueur au 1er avril 2015.
 
Pour information, cet arrêté est pris en application du règlement (CE) n° 396/2005 du Parlement européen et du Conseil du 23 février 2005 concernant les limites maximales applicables aux résidus de pesticides présents dans ou sur les denrées alimentaires et les aliments pour animaux d'origine végétale et animale.
 
Sources :
 
 
 
 
 
 
 
 
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus