Mesures d’interdiction de phosphates aux Etats-Unis

Le 12 mars 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Les phosphates sont les principaux polluants affectant Chesapeake Bay, le plus grand estuaire des Etats-Unis, situé sur la côte est. C'est pourquoi, d'après un article du Washington Post publié le 11 mars, un projet de loi a été adopté par l'Assemblée générale de l'Etat de Virginie pour interdire l'utilisation de ces substances (une limite est fixée à 0,5%) dans la composition de tous les détergents pour lave-vaisselle. Les produits destinés aux gros lave-vaisselle commerciaux sont toutefois exclus de la réglementation. Avant la Virginie, d'autres Etats comme le Maryland avaient repoussé l'échéance de l'interdiction à 2010 à la demande des fabricants de détergents, afin de leur laisser le temps de développer des solutions de remplacement.

Une étude menée par la Fondation Chesapeake Bay, organisme indépendant consacré à la protection de cet estuaire, a montré qu'une importante zone «morte» (manquant d'oxygène) apparaît chaque été, provoquée par l'apport de polluants transportés à cause des pluies de printemps. La fondation est donc favorable à la nouvelle réglementation, qui devrait régler une partie du problème.

Aux Etats-Unis, une interdiction nationale des phosphates dans les lessives destinées à laver le linge est effective depuis la fin des années 1980, la France ayant adopté cette mesure depuis le 1er juillet 2007.