Mer du Nord: le Parlement perd de vue l’objectif de pêche durable

Le 01 juin 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le texte vise les espèces démersales, qui représentent 70% de captures en mer du Nord
Le texte vise les espèces démersales, qui représentent 70% de captures en mer du Nord

Le Parlement européen a revu à la baisse, le 29 mai, ses ambitions pour gérer la pêche de façon durable en mer du Nord. Au grand dam des associations environnementales.

Le plan de gestion pluriannuelle des espèces démersales[1] a du plomb dans la nageoire. Alors que le Parlement avait adopté une version ambitieuse, le 14 septembre 2017, il a finalement courbé l’échine face au Conseil lors des négociations en trilogue. Les parlementaires ont donc donné leur accord à un texte vidé de son contenu, qui rétablit le concept de fourchette haute et basse pour les totaux admissibles de capture (TAC).

«Par ailleurs, ces TAC sont différenciés selon qu’il s’agit d’espèces ciblées ou de prises accessoires, alors que la politique commune de la pêche (PCP) vise le rendement maximum durable pour toutes les espèces d’ici 2020», décrypte Flaminia Tacconi, juriste spécialiste de la PCP pour l’ONG Client Earth. Autre bémol: aucune mesure n’est prévue pour assurer le contrôle de l’application des mesures.

Au total, les espèces démersales représentent 70% des captures de pêche en mer du Nord, et concernent des milliers de navires issus de 7 Etats membres de l’UE: Allemagne, Belgique, Danemark, France, Pays-Bas, Suède et Royaume-Uni. Sole, carrelet, langoustine, cabillaud, lieu noir, aiglefin, turbot, baudroie, merlan et limande-sole sont les espèces les plus recherchées.

«Au total, la surpêche est autorisée sous certaines conditions, en totale contradiction avec la PCP», conclut Client Earth. Pour rappel, la PCP vise la fin de la surpêche au plus tard en 2020.



[1] Vivant au fond des mers

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus