Mauvaise récolte de bois en 2012

Le 03 avril 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
3% du bois français ont été récoltés, en 2012.
3% du bois français ont été récoltés, en 2012.
DR

Le volume de bois récolté dans les forêts françaises et vendu a fortement baissé en 2012, tout comme la production des scieries, selon les statistiques publiées ce 3 avril par le ministère de l’agriculture.

Sur les 2,5 milliards de mètres cubes de stock de bois hexagonal sur pied, moins de 3% ont été récoltés. La récolte totale atteint 61,8 Mm3, dont 57% de bois commercialisé. Le volume restant est essentiellement composé de bois de chauffage, destiné à l’autoconsommation.

Une chute de 11%

35,2 Mm3 de bois ont été récoltés et commercialisés en 2012, soit une baisse de 11% par rapport à l'année précédente, ce qui ramène la récolte «à un niveau proche de 2008», année de la crise économique, explique Agreste, l'organisme statistique du ministère de l'agriculture.

Les années précédentes, la récolte s'était maintenue à un «haut niveau» grâce à l'exploitation des arbres déracinés par la tempête Klaus en janvier 2009, souligne Agreste.

La récolte de bois de chauffage, qui représente 16% du total, ne baisse que de 6% grâce à la «finalisation (de) projets de cogénération» ainsi qu'à «un hiver particulièrement rigoureux».

Tassemement du bois coupé dans les forêts certifiées

Entre 2007 et 2011, la récolte de bois énergie «avait très fortement progressé pour dépasser les 5 Mm3 et atteindre les niveaux observés dans les années 1960».

Le pourcentage de bois certifié provenant de forêts gérées durablement se tasse. Il a connu une percée, de 2% de la récolte en 2002 à 61% en 2009. Soit deux points de mieux qu’en 2012.

Les conifères restent l’essence la plus exploitée. Ils représentent plus de la moitié de la récolte mise sur le marché, sapins-épicéas en tête. En revanche, le volume de feuillus récolté «atteint son plus bas niveau depuis plus de 60 ans». Pour mémoire, la forêt française est composé de feuillus à 62%.

Dans le même temps, la production des scieries a atteint un peu plus de 8 Mm3 en 2012, soit 7% de moins en un an.

Les conifères, beaucoup plus demandés par l'industrie que les feuillus, représentent près de 85% des sciages produits par les entreprises.

En 2012, la France comptait environ 3.200 exploitations forestières et 1.700 scieries en activité. Leur nombre a baissé d'environ 20% depuis 2005, selon Agreste. Un peu plus de 3,3 millions de Français possèdent la forêt française, soit une surface moyenne de 2,7 hectares par propriétaire.

En 2010, le secteur bois français a affiché un déficit commercial de 6,3 milliards d’euros.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus