Mauvaise performance énergétique pour l’habitat francilien

Le 20 septembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'étude a été menée par le groupe de presse immobilier De particulier à particulier, et réalisée sur 450 logements de l'Ile-de-France (69% d'appartements et 31% de maisons individuelles). Elle montre que deux biens sur trois sont classés entre F et G en termes de performance énergétique, sachant que l'étiquette énergie habitat présente un classement de A (consommation inférieure ou égale à 50 kilowattheures d'énergie primaire par mètre carré et par an -kWhEP/m2/an) à G (consommation supérieure à 450 kWhEP/m2/an). Selon un communiqué du groupe, quasiment aucun logement n'appartient à la catégorie A ou B, et 5,1% sont classés C.

Les maisons individuelles sont plus économes que les appartements en immeuble collectif, car elles sont mieux isolées, le chauffage individuel est souvent plus performant que le collectif, et les occupants d'un immeuble ont tendance à consommer plus car la facture est commune. L'enquête montre également que les biens chauffés au gaz sont en moyenne 21% plus économes que ceux qui sont chauffés à l'électricité.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus