Mauvaise gestion des déchets dangereux: Wal-Mart passe à la caisse

Le 29 mai 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le géant de la distribution va devoir verser 110 millions de dollars
Le géant de la distribution va devoir verser 110 millions de dollars

Le ministère américain de la justice a annoncé, le 28 mai, que le géant de la distribution Wal-Mart plaidait coupable, suite aux poursuites engagées contre sa mauvaise gestion des déchets dangereux. Résultat: l’enseigne va verser 110 millions de dollars (85 M€) pour régler l’affaire à l’amiable.

Wal-Mart est notamment accusé de n’avoir pas mis en place de programme de gestion jusqu’en janvier 2006, et de n’avoir pas formé les employés de ses 4.000 magasins sur la façon d’éliminer les déchets dangereux, comme les pesticides rapportés par les clients, indique le communiqué du ministère de la justice.

Ces déchets étaient donc jetés dans les poubelles municipales, versés avec les eaux usées dans le cas des liquides, ou envoyés pour certains dans l’un des six centres spécialisés du groupe.

La procureure générale du Missouri, Tammy Dickinson, qui poursuivait le distributeur aux côtés de la Californie, de l’Etat fédéral et de l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA), a affirmé que des camions remplis de déchets dangereux circulaient sur les routes, sans aucune mesure de sécurité, et en violation des lois fédérales. «Cette amende envoie le signal aux entreprises, quelle que soit leur taille, qu’elles sont tenues de respecter les lois fédérales de protection de l’environnement», a-t-elle ajouté.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus