Massacre de requins en Colombie

Le 20 octobre 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Près de 2.000 requins ont été massacrés pour leurs ailerons dans une réserve marine naturelle située à environ 500 kilomètres au large de la Colombie.

«J'ai reçu des informations hallucinantes, provenant de plongeurs ayant voyagé depuis la Russie pour observer les concentrations de requins à Malpelo (île du Pacifique appartenant à la Colombie)», a déclaré Sandra Bessudo, Haute conseillère de la présidence pour les questions environnementales. «Ces plongeurs, qui voulaient voir des requins en vie, ont découvert un vrai désastre», a-t-elle déclaré.

La conseillère a rajouté que les plongeurs auraient vu une dizaine de bateaux battant pavillon du Costa Rica cabotant dans cette zone et qu’ils ont retrouvé des «kilomètres de filets de pêche» dans le sanctuaire écologique de Malpelo. En calculant une prise moyenne de 200 requins par bateau, «notre estimation est qu’environ 2.000 requins auraient été massacrés» complète Sandra Bessudo.

Selon elle, la région n'était pas surveillée par la marine colombienne en raison de pannes sur deux embarcations qui normalement y patrouillent et les pêcheurs en ont profité pour accéder illégalement au sanctuaire. «Nous avons identifié 3 des 10 embarcations mises en cause et avons entamé des démarches auprès du ministère des affaires étrangères pour dénoncer les faits auprès du Costa Rica», a-t-elle ajouté.

 
Le sanctuaire de Malpelo couvre une superficie de 8.570 km2 et a été déclaré, en 2006 par l’Unesco, patrimoine naturel de l’humanité.
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus