Marseille: la justice suspend la construction d'un parc photovoltaïque

Le 15 février 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

 

Le tribunal administratif de Marseille a suspendu la construction par Voltalia d'un parc photovoltaïque de 172 hectares et 96 mégawatts dans les Bouches-du-Rhône, qui contreviendrait aux directives locales de protection de l'environnement, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.??

Par une ordonnance en date de lundi, le juge des référés, saisi par la Ligue pour la protection des oiseaux et le Conservatoire des espaces naturels de Provence, a suspendu les permis accordés pour la construction des huit unités de production du parc sur la commune de La Barben, près de Salon-de-Provence.??

Le tribunal a estimé qu'il existait un doute sérieux sur la légalité des permis attaqués, la révision simplifiée du plan d'occupation des sols, préalable au projet, étant incompatible avec les orientations d'aménagement du département en matière de protection des espaces naturels et forestiers sensibles.

Le parc est situé dans une zone protégée Natura 2000.??Les permis avaient été déposés par la société Voltalia, basée à Neuilly-sur-Seine, pour la construction de huit unités de 12 mégawatts chacune. Le parc, dont le site est en cours de défrichement, doit en principe entrer en fonction en octobre.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus