Marée noire : la fuite deux fois plus importante que prévue

Le 11 juin 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Les autorités américaines ont annoncé jeudi 10 juin que le volume de pétrole qui s'écoule chaque jour du puits de l’ancienne plate-forme de BP est deux fois plus important que ce qu'elles craignaient, selon l’AFP. Elles ont avancé le chiffre de 40.000 barils de brut par jour, soit environ 6,4 millions de litres, alors que les estimations antérieures oscillaient entre 12.000 et 19.000 barils.

 

« L'estimation basse des scientifiques (...) tourne autour de 20.000 barils, tandis que la haute est un peu supérieure à 40.000 », a indiqué Marcia NcNutt, directrice de l'Institut de géophysique américain (USGS). Cette mesure a été faite avant la pose le 3 juin d’une chambre de confinement en acier au-dessus du puits et du pompage de brut (dans le JDLE). Les autorités espèrent récupérer sous peu jusqu'à 28.000 barils de pétrole par jour, contre 15.000 barils actuellement, toujours selon l’AFP.

 

Les déboires de BP commencent à déteindre sur les relations américano-britanniques. Jeudi 10 juin, Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants, a sommé BP de « payer en priorité les petites entreprises » affectées par la catastrophe et non ses actionnaires. Or ces derniers, à qui BP verse 10 milliards de dollars par an, comprennent de nombreux petits épargnants et des retraités britanniques. Certains élus au Royaume-Uni ont déploré la montée d'une « rhétorique anti-britannique » aux Etats-Unis, et le Premier ministre David Cameron a lui-même indiqué qu'il évoquerait la marée noire lors d’un échange téléphonique, ce week-end, avec Barack Obama.

 

Une rencontre est prévue le mercredi 16 juin entre les secours américains, des responsables de l’administration, le président Obama et le président de BP.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus