Marché du carbone: des profits, mais pas de baisse des émissions

Le 30 juillet 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Sandbag, une ONG britannique, vient de publier dimanche 19 juillet un rapport qui tombe à pic, à l’heure où les entreprises soumises au marché européen du carbone (ETS) rappellent qu’elles ne devraient pas payer la taxe carbone, afin de ne pas payer deux fois…

Au total, 700 millions de quotas de CO2 pourraient être utilisés par les industriels jusqu’à la fin de la 3e période de l’ETS (2013-2020), censée être beaucoup plus contraignante, et dont l’architecture est actuellement discutée au niveau européen.

Selon Sandbag, l’industrie a toujours 400 millions de tonnes de CO2 en surplus pendant la deuxième période de l’ETS (2008-2012). Les «profits tombés du ciel» (windfall profits) générés par la vente d’enchères acquises gratuitement pourraient représenter 5 milliards d’euros si la valeur du CO2 se maintient (autour de 12 € la tonne actuellement).

Les 300 millions de tonnes restantes se trouvent dans le fonds de réserve de quotas pour les nouveaux entrants –la France est à court du fait d’une mauvaise gestion de ses quotas de CO2 (1)–, et ces quotas pourraient aussi atterrir sur le marché en 2012 s’ils sont inutilisés.

Le rapport pointe un second problème, déjà évoqué lors de la chute du cours de la tonne de CO2 sur les marchés, en hiver dernier (2): l’offre de quotas de CO2 demeure toujours constante. Conséquence: la possibilité d’utiliser des mécanismes de développement propre (MDP) permettant de générer 265 millions de crédits en 2008 n’a pas été modifiée, alors que seuls 82 millions de crédits ont été générés par les MDP. «La limite est très haute par rapport à la demande», constate l’ONG. Elle estime que 900 millions de tonnes de CO2 générées par les MDP devraient être disponibles jusqu’en 2020. Sandbag prédit donc une «sur-allocation» de quotas de 1,6 milliard pour la 3e période du marché européen du carbone.

(1) Dans le JDLE «Etat, industriels ou électriciens: pour qui sonne le quota?»
(2) Dans le JDLE «Le marché du carbone pâtit aussi de la crise»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus